31e – 2016. CRACOVIE, POLOGNE. FRANÇOIS

DEVISE : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! » (Mt. 5, 7) L’étincelle de la Miséricorde et la devise « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! » ont été les éléments centraux de la XXIème Journée Mondiale de la Jeunesse célébrée à Cracovie, Pologne. Le Pape François a dit que les Béatitudes sont le cœur de l’enseignement de Jésus. L’appelle de Dieu, l’aide active et l’amour vers nos prochain ont été les points les plus importants de cette journée.

28e – 2013. RIO DE JANEIRO, BRÉSIL. FRANCOIS

DEVISE : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19) La joie de l’Evangile, aussi comme la devise « Allez ! De toutes les nations faites des disciples » (Mt. 28, 19) ont été l’expression la plus claire de la rencontre au Rio de Janeiro, pendant la JMJ 2013, où le nouveau Pape a fait son premier voyage à l’étranger. François a appelé les jeunes pour les inviter à se libérer des inquiétudes inutiles, parce-que c’est le Christ même à aller devant eux, en dirigeant leur mission sur la terre.

26e – 2011. MADRID, Espagne. BENOÎT XVI

DEVISE : « Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi » (cf. Col 2, 7) Le but de ce JMJ déroulée à Madrid, du 16 jusqu’au 21 août 2011, a été de consolider la foi des peuples du Vieux Continent. Cette JMJ a été la dernière du Pape Benoît XVI.

22e – 2008. SIDNEY, AUSTRALIE. BENOÎT XVI

DEVISE : « Vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins » (Ac. 1, 8) Pendant la charismatique rencontre de Sidney, en 2008, Pape Benoît XVI a appelé les jeunes « les prophètes d’une nouvelle époque ». La devise de la JMJ australienne, « Vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint qui descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins », a guidé la route des jeunes vers la nouvelle évangélisation.

20e – 2005. COLOGNE, ALLEMAGNE. BENOÎT XVI

DEVISE : « Nous sommes venus l'adorer » (Mt 2,2) Programmé pour l’année 2005, la rencontre en Cologne a été le premier pèlerinage de Benoît XVI dans son pays. On a écouté de nouveau les mots si connus par tous : « ne pas avoir peur ! ».

17e – 2002. TORONTO, CANADA. JEAN-PAUL II

DEVISE : « Vous êtes le sel de la terre »... Vous êtes la lumière du monde (Mt. 5, 13-14). La JMJ à Toronto, déroulée du 23 jusqu’au 28 juillet 2002, a été la dernière rencontre des jeunes avec Jean-Paul II. Dans la mémoire de tous, ils resteront les derniers mots de son discours : « Mes chers amis, a votre jeune aspiration d’être heureux, le vieil Pape répond avec un mot que ne lui appartient pas. Un mot qui a résonné ça fait deux mille ans. On vient de l’entendre ce soir : ‘Heureux !! Le mot clé de l’enseignement de Jésus est une annonce joyeuse : Heureux… !’ ».

15e – 2000. ROME, ITALIE. JEAN-PAUL II

DEVISE : “Le verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous” (Jn. 1,14) Entre le 15 et le 20 août de l’année jubilaire, le Pape, pour la deuxième fois, a invité aux jeunes aller à Rome. Une multitude enthousiaste de pèlerins a rempli la Ville Eternelle pour prier et pour rendre témoignage de leur foi.

12e – 1997. PARIS, FRANCE. JEAN-PAUL II

DEVISE : “Maître, où demeures-tu ? Venez et voyez” (Jn 1,38-39) Une grande surprise dans l’histoire des JMJ a été Paris, la capitale de la mode et des arts. Avant la rencontre -déroulée du 19 au 24 août-, on n’attendait que la participation de 250 mille chrétiens, le maximum. Mais tel chiffre a été, à la fin, quatre fois plus grande. La ville a été tissée par une longue chaine de bras, surtout pendant la veille de prière.

10e – 1995. MANILLE – PHILIPPINES – JEAN-PAUL II

DEVISE : « Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn. 20,21) En 1995, la grande métropole asiatique a réuni les jeunes avec cette devise : « Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie » (Jn. 20,21). Ce sont les Philippines à avoir le record du majeur nombre de participants à la JMJ.

8e – 1993. DENVER, ÉTATS-UNIS. JEAN-PAUL II

DEVISE : « Moi, je suis venu pour qu'on ait la vie et qu'on l'ait surabondante » (Jn. 10,10) Il a été la première aux États-Unis et la deuxième aux Amériques : la JMJ à Denver (du 10 jusqu’au 15 aout) a marqué l’histoire, surtout, à cause du profond et sincère dialogue soutenu entre les jeunes et Saint Jean-Paul II.

6e – 1991. CZESTOCHOWA, POLOGNE. JEAN-PAUL II

DEVISE : « Vous avez reçu un esprit de fils adoptifs » (Rm. 8,15) Justement après les changements politiques survenus en Europe Centrale et de l’Est, même qu’après la chute du régime communiste, le Pape Jean-Paul II a invité les jeunes à Jasna Góra. Ces jours partagés n’ont pas seulement été une fête pour les jeunes, mais aussi un temps spécial de joie et de gratitude pour la liberté récupérée ! Ils sont venus à Częstochowa 1,5 millions de croyants, compris quelques-uns provenant de la frontière de l’Est ! À partir de ce moment-là, l’hymne « ABBA Ojcze » est devenu la chanson symbole de tous les pèlerinages du Pape dans son pays.

4e – 1989. SANTIAGO DE COMPOSTELA, ESPAGNE. JEAN-PAUL II

DEVISE : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn. 14,6) Cette rencontre a eu lieu du 15 jusqu’au 20 août 1989 en Europe, pourtant la situation difficile par rapport au changement des formes du gouvernement au Vieux Continent.

2e – 1987. BUENOS AIRES, ARGENTINE. JEAN-PAUL II

DEVISE : « Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru » (1Jn. 4,16). Le pèlerinage autour du monde a commencé au « Continent de l’Espoir » -comme Jean-Paul II a appelé l’Amérique du Sud-. Les jeunes sont partis dès Buenos Aires entre le 11 et le 12 avril 1987.

1e – 1986. ROME, ITALIE. JEAN-PAUL II

DEVISE : Soyez toujours prêts à vous rendre compte de l'espérance qui est en vous" (1Pr. 3, 15) Jean-Paul II a déclaré 1986 l’Année Internationale de la Jeunesse.

1985 – ROME, ITALIE. JEAN-PAUL II

Jean-Paul II a instauré la veille de prière de la JMJ à Rome. À ce moment, ils ne sont pas réunis seulement des jeunes chrétiens, mais tous le membres de l’Église. Cette première rencontre est devenue un cycle de journées de prière, sous la guide du Pape.